Wiki L'Autre
Advertisement

Circle-icons-frames.png   Avatar-défaut.jpg   

Circle-icons-frames.png

Cet article a besoin d'une infobox

Une infobox ne serait pas de trop sur cette page ! Vous pouvez aider le wiki en en ajoutant une. Pour plus d'informations sur les infoboxes, voir Aide:Infobox ; pour visualiser la liste des infoboxes locales, cliquez ici.

Avatar-défaut.jpg

Personnage

Cette page, "Bétina", concerne un personnage de la saga. Pour visualiser la liste de tous les personnages, rendez-vous sur la page de catégorie "Personnages". Pour plus d'informations, n'hésitez pas à visiter le Portail des Personnages.

« Ta mère ne t'a jamais appris à demander les choses poliment ? »

Bétina à Natan

Bétina est la cuisinière de Barthélemy lorsque celui-ci séjourne à la Réunion.

Informations biographiques

Famille

Les membres de la famille de Bétina sont inconnus, mais elle semble vivre seule à la Réunion.

Apparence

Bétina n'est pas spécialement décrite dans la saga, à part au niveau de sa corpulence : en effet, elle semble assez forte. Il est dit, par exemple, qu'elle a de « larges hanches »[1] et les miliciens qui gardent Barthélemy l'appelle régulièrement « la grosse Bétina » ou simplement « la grosse ».[2] Toute fois, cela ne l'empêche pas de faire preuve de vivacité.[1]

Caractère

Bétina a plusieurs traits de caractères marqués. Elle est particulièrement :

  • Courageuse ; elle ne cède à la peur à aucun instant alors que Natan la menace de son couteau, et se demande d'ailleurs qui est le « plaisantin qui se [moque] d'elle [...] ».[1] De plus, la cuisinière ne craint pas le Mal présent sur la Réunion et désire y rester ;[3]
  • Sûre d'elle : son premier réflexe lorsque Natan lui passe un couteau sous la gorge est d'éteindre le feu sous son cari vanille pour qu'il ne brûle pas. Elle n'hésite pas ensuite à faire la leçon au Mnésique au sujet de la politesse, et ce alors qu'il la menace d'un couteau ;[1]
  • Effrontée : elle ne veut en aucun cas quitter son île d'origine et n'a jamais arreté d'aider Bathélemy pendant sa captivité ;[3]
  • Loyale : elle a Bathélemy en haute estime[1] et, comme évoqué précédemment, elle l'a aidé jusqu'à sa délivrance, tout en lui donnant des nouvelles de l'extérieur ;[3]
  • Ironique : pendant presque tous les instants où la cuisinière apparaît, elle fait preuve d'ironie, notamment quand elle demande à un milicien à propos de Natan : « Qui veux-tu que ce soit ? Le pape ? » ou encore quand elle répond à un autre milicien « Le père Noël » alors qu'elle toque à la porte de la "cellule" de Barthélemy ;[2]

Rélations

Barthélemy
Bétina et Barthélemy semblent très proches, et la cuisinière le respecte au point de l'appeler "Monsieur Barthélemy" et de vouloir que les autres en fassent de même : « On dit monsieur Barthélemy. Pas Barthélemy tout court. [...] » (à Natan).[1] D'autre part, au moment où ils se quittent, le Cogiste déclare : « Je sais ce que je vous dois, Bétina. Je ne l'oublierais jamais. », et Natan remarque la présence de beaucoup d'émotion dans sa voix. Par ailleurs, Bétina paraît soucieuse de l'état de Barthélemy, et inversement.[3]
Jason et les miliciens
Bétina déteste Jason et les miliciens, et les traîtent régulièrement de « kitsamèr », « band' macros » ou encore « band' caniars », probablement des insultes créoles[à (re)vérifier].[1],[2]

Autres informations

Spécialités
Bétina est avant tout la cuisinière de Bathélemy. Elle est notamment la spécialiste du cari de poulet vanille, dont le Cogiste raffole.[1] De plus, après avoir abattue son cari vanille sur l'un des miliciens, elle se lamente en déclarant qu'il cuisait depuis l'aube, sans s'occuper le moins du monde de l'état du milicien.
Langage et façon de parler
Bétina est d'origine créole. Natan remarque dans sa façon de parler ce fort accent, et la cuisinière insert régulièrement des mots ou phrases créoles lorsqu'elle parle en français (particulièrement pour les insultes envers les miliciens) tels que « Oté ! », « kitsamèr », « band' macros », « Allé joué canèt, pèce moucate ! » ou encore « band' caniars ». Par ailleurs, elle appelle son employeur "Monsieur Bathélemy" et insiste pour que Natan en fasse de même lors de leur première rencontre (avant d'apprendre que les deux Cogistes sont parents).

Famille(s)

Bétina n'appartient à aucune Famille.

Histoire

Tome 2

Bétina rencontre Natan pour la première fois alors qu'elle cuisine un cari de poulet vanille. Le Cogiste la surprend dans son ouvrage et la menace en restant derrière elle pour ne pas se faire reconnaître. Cependant, elle repousse calmement le poignard du jeune homme et se renseigne sur ses intentions.

Comprenant que Natan est le neveu de Barthélemy, elle décide de l'aider. Ensembles, ils se débarrassent des miliciens Cogistes qui gardent Barthélemy. Même si Natan fait le plus gros du travail, elle contribue quand même à leur victoire en écrasant son cari vanille sur la tête d'un milicien.

Une fois Barthélemy délivré, il ordonne à Bétina de conduire son neveu en lieu sûr. Celle-ci obéit sans hésiter. Plus tard, alors que la question de quitter la Réunion se pose pour elle, elle décide de rester au mépris des risques.

Apparitions

  • Partie 2
    • Chapitre 18 (première)
    • Chapitre 20
    • Chapitre 22 (dernière)

Voir aussi

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Relevé tome 2, partie 2, chapitre 18
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Relevé tome 2, partie 2, chapitre 20
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Relevé tome 2, partie 2, chapitre 22

Advertisement